Centrafrique : La Minusca confirme la bastonnade collective des femmes à Kaga...

Centrafrique : La Minusca confirme la bastonnade collective des femmes à Kaga Bandoro

44
PARTAGER

Kaga Bandoro, 11 Janvier 2017 (RJDH) – Les femmes dont leurs maris et fils font partie des ex-Séléka, sont passées à tabac par le général Alkatim Mahamat, le 9 janvier 2017 à Kaga Bandoro. La Minusca dit avoir reçu des informations des violences perpétrées contre les femmes et des hommes dans cette ville et annonce mener des investigations.

Beaucoup des femmes dont les maris et enfants sont enrôlés dans la Coalition Séléka à Kaga Bandoro sont inquiètes et exigent de Alkatim du MPC des informations sur leurs proches envoyés au combat. Ces cris de détresse des femmes interviennent quelque mois après les violentes attaques de Ndometé et de Kaga Bandoro en 2016 des Séléka contre la population civile.

Des sources proches des victimes, le bastonnade est intervenu après l’audience qu’a accordée le général Alkhatim à ces femmes « le général Alkathim a accepté la demande d’audience des femmes, mais il n’a pas supporté le ton avec lequel ces femmes ont exprimé leur désarroi. C’est ainsi qu’il a ordonné à ses éléments de passer ces femmes aux fouets » a indiqué ces sources.

Le MPC du général Alkathim est cité dans plusieurs cas de violations des droits humains. Le RJDH a tenté sans succès de joindre ce dernier pour sa version des faits.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE