Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga célèbre une messe d’action de grâce à Bangui

Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga célèbre une messe d’action de grâce à Bangui

88
PARTAGER

Bangui – Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a célébré, dimanche 11 décembre 2016 à Bangui, une messe d’action de grâce pour remercier Dieu de l’avoir élevé à la dignité de cardinal.

Cette célébration eucharistique a eu lieu en présence du président Faustin Archange Touadéra et de son épouse Brigitte, du Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji, des diplomates en poste à Bangui, du Président de l’Association de la Conférence Episcopale de la Région de l’Afrique Centrale (ACERAC), l’Archevêque de Douala, Samuel Kléda ainsi que du Président du symposium des Conférences Episcopales de l’Afrique et de Madagascar, l’Evêque de Mouila, Mathieu Mondéka.

Dans son homélie, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga a déploré les souffrances vécues par le peuple centrafricain ces derniers temps dans les zones sous contrôle des groupes armés, notamment Bocaranga, Bria, Vakaga, Bambari et Kouango.

Il a souligné que le père fondateur de la nation centrafricaine, Barthélemy Boganda, « nous a pourtant tracé le chemin de l’unité, de la dignité et du travail pour la grandeur de la République Centrafricaine ».
«Il suffisait de suivre la voie qu’il nous avait tracée pour que ne soyons pas là aujourd’hui à courir derrière la paix, la réconciliation et la reconstruction du pays », a-t-il renchéri.
Il a expliqué que la mauvaise gouvernance, la pauvreté, le tribalisme, le népotisme, le régionalisme, la corruption et d’autres maux qui gangrènent notre société constituent la source de notre malheur.

Pourquoi, 58 ans après sa proclamation, la République Centrafricaine est distancée par les autres pays de la sous-région, et comment imaginer aujourd’hui que beaucoup de fonctionnaires de l’Etat habitent encore dans des maisons coloniales, s’est interrogé
L’Archevêque de Bangui.

Il a saisi cette opportunité pour exhorter toutes les communautés vivant en Centrafrique de vivre en harmonie en faisant taire la hache de guerre afin de promouvoir le développement du pays.
Soulignons Dieudonné Nzapalaïnga célébrera la messe le 18 décembre prochain à la Paroisse Saint André de Rome dont il est le cardinal titulaire.

Dieudonné Nzapalaïnga figure parmi 17 cardinaux dont la création fut annoncé par le Pape François, le 9 octobre 2016.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE