Centrafrique : L’Ambassade des Etats-Unis favorise l’épanouissement de la jeunesse

Centrafrique : L’Ambassade des Etats-Unis favorise l’épanouissement de la jeunesse

35
PARTAGER

BANGUI, 17 Novembre 2016(RJDH) — L’Ambassade des Etats-Unis en Centrafrique a organisé hier, 16 novembre avec le Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine, un échange éducatif et culturel autour du thème « L’adaptation des programmes de formation et d’éducation aux besoins actuels de la jeunesse ». Ceci, afin d’attirer de futurs dirigeants étrangers pour étudier, apprendre et échanger des expériences.

Sur les raisons de cette rencontre, Noël Audhasse Ngaoza,  assistant aux affaires culturelles à l’Ambassade des USA a expliqué qu’elle s’inscrit dans le cadre de la semaine internationale de l’éducation. Pour lui, « la semaine de l’éducation est une période au cours de laquelle les Etats-Unis essayent de valoriser les investissements qu’ils ont fait dans le domaine de l’éducation à travers le programme d’échanges éducatifs et culturels ».

Cette rencontre vise deux objectifs, « d’abord permettre au public de savoir qu’il existe un programme d’échange au département d’Etat des Etats-Unis qui permet à des professionnels, à des leaders des organisations communautaires, à des étudiants et élèves de pouvoir aller aux Etats-Unis apprendre dans le domaine de leur connaissance et de revenir enrichir dans leur pays et aussi donner l’occasion au ministère de l’éducation et les organisations des jeunesses de pouvoir aborder et discuter des problèmes qui gangrènent le secteur de l’éducation ».

Mermoz Mohamed Bomassa, président de la Jeunesse Islamique Centrafricaine qui avait eu l’opportunité de participer aux échanges aux Etats-Unis, a invité tous ses compatriotes de son âge à s’adonner à fond dans leur domaine. « Engagez-vous dans tout ce que vous faites et persévérez. Un jour vous pourrez avoir la chance d’aller étudier la vie américaine et de revenir partager, transmettre les connaissances à notre jeunesse pour le relèvement de notre pays. Donc, étudions, étudions, étudions, cela nous permettra de nous défendre dans la vie ».

L’un des invités à cette rencontre, Martin Pounouwaka, proviseur du Lycée des Martyrs s’est réjoui du thème choisi et a demandé au Conseil National de la Jeunesse et le Ministère de l’éducation de pérenniser cette semaine d’éducation, « le thème choisi nous interpelle et je crois que c’est pour nous exciter à susciter chez les  jeunes les besoins réels pour leur insertion dans la société ». Il a souhaité que « les autorités nationales et le Conseil National de la Jeunesse s’approprient cette initiative pour pérenniser cette semaine de l’éducation comme nous le faisons pour la semaine nationale de la jeunesse ».

Ce temps d’échange a été animé par un panel composé d’anciens du Programme d’échanges, des leaders des différentes organisations scolaires et estudiantines avec la participation des Départements de l’éducation nationale, de la communication, des arts et culture, de la jeunesse et des sports, de la réconciliation nationale, le recteur de l’Université de Bangui et les professionnels de l’enseignement.

 Chaque année du 14 au 17 novembre, les Etats-Unis organisent cette semaine d’éducation. C’est la première fois qu’elle soit organisée ici en Centrafrique.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE