Centrafrique : La Minusca compte arrêter les ex-Séléka visés par des mandats...

Centrafrique : La Minusca compte arrêter les ex-Séléka visés par des mandats d’arrêt en cas d’AG à Bria

34
PARTAGER

Bangui — La Minusca a annoncé avoir pris les dispositions pour procéder à l’arrestation des leaders de l’ex-Séléka sous mandat d’arrêt. L’annonce a été faite ce mercredi 5 octobre lors de la conférence de la mission par le porte-parole des forces de la Minusca, le lieutenant-colonel Ibrahim Al Moustapha.

Selon le porte-parole militaire de la Minusca, les forces onusiennes ont renforcé leurs dispositifs à Bria où est attendu une Assemblée Générale de l’ex-Séléka. Pour lui, l’objectif est d’arriver à mettre la main sur ceux des leaders de l’ex-Séléka visés par des mandats d’arrêt « la force redouble de vigilance pour l’Assemblée Générale de Bria et renforce des Check-points afin d’assurer le respect de la zone sans arme et arrêter les leaders de l’ex-Séléka qui font l’objet de mandat d’arrêt » a fait savoir le lieutenant colonel.

L’annonce de la Minusca intervient au moment où des regroupements des ex-Séléka sont signalés à Bria où ils projettent de tenir une Assemblée Générale pour mettre en place un commandement unique.

Devant les députés de la Nation, lors de l’interpellation du gouvernement en juillet dernier, le ministre de la justice faisait état de l’existence d’une centaine de mandats d’arrêt délivrés par la justice centrafricaine contre des leaders de groupes armés.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE