Copa América : l’Argentine en finale, Messi dans la légende !

Copa América : l’Argentine en finale, Messi dans la légende !

18
PARTAGER

L’Argentine s’est qualifiée pour la finale de la Copa América, en écrasant les États-Unis cette nuit sur le score sans appel de 4-0. Un succès probant, et un match important pour Lionel Messi, qui est devenu cette nuit le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe albiceleste.
Si les yeux de l’Europe du football sont évidemment tournés vers la France, où se disputent en ce moment les derniers matches de poules de l’Euro, ceux de l’Amérique sont essentiellement braqués sur les États-Unis, où se tient l’édition du centenaire de la Copa América. De l’autre côté de l’Atlantique, nous en sommes au stade des demi-finales, et il y avait de l’effervescence dans la nuit du côté de Houston (Texas). En effet, à domicile, les USA affrontaient l’Argentine, avec le fol espoir de renverser l’Albiceleste pour arracher une place en finale.
Un doux fantasme qui n’aura pas duré plus de 3 minutes, moment choisi par Ezequiel Lavezzi pour ouvrir le score. Le match était déjà mal engagé pour la bande au sélectionneur Jürgen Klinsmann, laquelle rendait les armes sur un coup franc direct des 25 mètres signé Lionel Messi (32e).
Un but loin d’être anodin pour le lutin du FC Barcelone, qui devenait par la même occasion l’artilleur le plus prolifique de l’histoire de la sélection argentine avec 55 réalisations au compteur, soit une de plus que l’immense Gabriel Batistuta.
Avec 27 buts inscrits en amical, 15 en phase qualificative à la Coupe du Monde, 8 en Copa América, et 5 lors d’un Mondial, La Pulga a écrit une nouvelle page de sa formidable légende, et tué le suspense dans une partie finalement remportée 4-0 par son équipe, puisque Gonzalo Higuain ira de son doublé au retour des vestiaires (50e, 86e).
Ne reste maintenant plus qu’à savoir qui aura le bonheur – ou le malheur, c’est selon – d’affronter l’Argentine en finale. La Colombie et le Chili s’affrontent la nuit prochaine. Malheur au vaincu, ou au vainqueur…

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE