MSF-Centrafrique une fois de plus en deuil

MSF-Centrafrique une fois de plus en deuil

24
PARTAGER

Après l’assassinat de l’un de ces chauffeurs sur l’axe Bossangoa-Kouki dans le Nord de la Centrafrique, la section MSF-Hollande est frappée une fois de plus par l’attaque lâche de son convoi qui partait pour une mission à Bangassou dans le Sud-est du pays. Cette attaque s’était produite entre Sibut et Grimari, l’axe nationale 2, situé à plus de 200 kilomètres de Bangui, la capitale, ayant coûté la vie au chef de mission. Au cours d’une conférence de presse tenue le lundi 20 juin 2016, les chefs de missions de MSF en Centrafrique déplorent cet acte et suspendent temporairement certaines de leurs activités jugées non essentielles. ci-dessous, l’intégralité du communiqué de presse de cet organisme humanitaire.

MSF condamne dans les termes les plus fermes l’attaque contre un convoi humanitaire clairement identifié qui a coûté la vie à un chauffeur le 17 Juin 2016 sur la route entre Sibut et Grimari
Le convoi de deux camions qui acheminait du matériel non médical et du carburant de Bangui vers les projets MSF de Bangassou a été pris en embuscade ce matin vers 7h. Lors de la fusillade qui s’est suivie le chauffeur d’un des deux camions a été tué. Les autres membres du convoi ont pu s’échapper dans la brousse.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE