Infrastructures : Le 4e pont de Bamako sera à péage

Infrastructures : Le 4e pont de Bamako sera à péage

13
PARTAGER

Les droits de péage seront prélevés sur les usagers du futur 4e pont de Bamako pendant 30 ans. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, Konimba Sidibé, lors du 9e Grand débat économique qui l’opposait à Pr. Abdoulaye Niang.

Le ministre de la Promotion des investissements et du Secteur privé, Konimba Sidibé, a profité de la tribune du 9e Grand débat économique samedi dernier pour réaffirmer que l’un des axes majeurs de la politique du gouvernement repose sur le partenariat public-privé. Et d’annoncer la construction du 4e pont de Bamako par des investisseurs étrangers.

“Il y a des gens qui veulent financer un 4e pont, mais ils disent que s’ils le construisent avec leur argent, on leur donnera la possibilité de prélever des péages pendant 30 ans”, a révélé le ministre Sidibé. L’Etat, selon le MPISP, travaille pour que le péage qui sera fixé soit raisonnable.

Oumar B. Sidibé

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE