France: ouverture d’une enquête sur des soldats de la force Sangaris en...

France: ouverture d’une enquête sur des soldats de la force Sangaris en RCA

10
PARTAGER

La justice française a ouvert une enquête visant des soldats de la force Sangaris, soupçonnés d’avoir passé à tabac deux Centrafricains, en 2014 à Bangui, en République centrafricaine (RCA), ou d’avoir « laissé faire ». Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, notamment pour « violences volontaires en réunion », « menaces avec armes » et « non-assistance à victime ». Une nouvelle affaire embarrassante pour l’armée française après les récents scandales d’abus sexuels.

Des soldats du deuxième régiment d’Infanterie de Marine, basé dans l’ouest de la France, se trouvent dans le collimateur de la Justice.

Ils auraient commis ou laissé commettre de graves sévices physiques sur deux ressortissants centrafricains dans un poste de contrôle du PK 12, à Bangui. Cela s’est passé dans les premières semaines de 2014.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE