Foot féminin, championnat national : L’AS Mandé fait tomber le Réal

Foot féminin, championnat national : L’AS Mandé fait tomber le Réal

19
PARTAGER

C’était l’affiche de la 7è journée et la rencontre a tenu toutes ses promesses. Dimanche au stade Mamadou Konaté, le Réal a concédé sa première défaite en championnat, s’inclinant 2-1 devant l’AS Mandé en clôture de la 7è journée.

Les Mandékas ont arraché la victoire dans les dernières secondes du temps additionnel grâce à Salimata Maïga (90è min+4). Bassira Touré avait ouvert le score pour l’AS Mandé peu après l’heure de jeu (68è min), avant que Adjara Konaré ne remette les pendules à l’heure pour le Réal (71è min).

On en restera là jusqu’aux ultimes secondes des arrêts de jeu et ce but assassin de Salimata Maïga bien servie à l’entrée de la surface par Fatoumata Diarra «Fatim» et dont la frappe limpide se logea au fond des filets de Hawa Keïta.

La fin du match a donc été cruel pour les Réalistes invaincues depuis le début du championnat et qui croyaient tenir au moins le partage des points face à l’AS Mandé. Malheureusement pour elles, la série s’est arrêtée dimanche au stade Mamadou Konaté et ce sont désormais les Amazones de la Commune V, larges vainqueurs 3-0 de Saramaya de Kati, qui sont leaders du championnat avec 21 points. Derrière les Communardes, on retrouve l’AS Mandé qui compte deux unités de moins (19 points, +63) et le Réal (18 points, +44). «Je félicite les filles, elles ont mouillé le maillot et respecté les consignes. Cette victoire va sans doute renforcer la confiance au sein du groupe, j’espère que l’équipe continuera sur cette lancée», a commenté l’entraîneur de l’AS Mandé, Christian Deffo.

Pour le technicien réaliste, son équipe méritait au moins le nul sur l’ensemble de sa prestation. «Je suis déçu du résultat mais fier de la prestation des filles. Elles ont tout donné, mais la chance n’était pas de notre côté aujourd’hui (dimanche, ndlr). Il faut oublier ce revers et se concentrer déjà sur les prochaines journées», dira N’Dibo Konaté.

En déplacement à San, l’USFAS a repris la bonne direction de marche en infligeant un cinglant 17-0 à Tériya FC. C’est la deuxième fois que les Sanoises prennent autant de buts dans leur fief après la déroute de la deuxième journée face à l’AS Mandé qui s’était également imposée sur un score identique. Pour les Mopticiennes du FC Badenya en revanche, les choses ont quelque peu bougé avec la première victoire de l’équipe face à Santoro UFC défait 1-0 à l’occasion de cette 7è journée.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE