Centrafrique : La population Batangafo regagne le site des déplacés après des...

Centrafrique : La population Batangafo regagne le site des déplacés après des affrontements entre des tendances ex-Séléka

29
PARTAGER

BATANGAFO, 21 juin 2016 (RJDH)—De nombreux habitants de la ville de Batangafo ont regagné le site des déplacés après  les affrontements entre la coalition MPS-FPRC et l’UPC, apprend-t-on de sources locales.

Environ cinq mille personnes, selon le sous-préfet de la ville, ont regagné trois sites des déplacés notamment de l’église catholique, de Bercail et de l’hôpital. Cette autorité locale parle d’une situation humanitaire désastreuse sur le site « vu le nombre de personnes sur le site, la situation humanitaire est précaire. Les gens manquent de tout en ce moment puisqu’il n’y a encore rien eu comme aide » a-t-il précisé.

Ce déplacement massif de population à Batangafo est signalé après des combats la veille entre la coalition des forces de MPC de Alkatime et du FPRC de Noureddine contre ceux de l’UPC de Ali Daras. Le bilan provisoire de ces affrontements, selon des sources indépendantes, est de trois morts et dix blessés majoritairement du coté UPC. Ces blessés sont admis à l’hôpital de la ville.

Selon les informations du RJDH, un calme précaire est revenu dans la ville de Batangafo depuis hier soir mais la peur reste visible « les coups de feu ne retentissent pas depuis hier soir mais la population a toujours peur. Les activités sont paralysées dans la ville car les combattants sont toujours dans la ville » a confié un notable. Ce calme fait suite à des patrouilles de la Minusca.

De sources généralement bien informées sur l’ex-Séléka, ces tendances se sont affrontées dans le but de contrôler la région. Une réunion de crise convoquée par le sous-préfet de Batangafo est attendue dans la journée.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE