Centrafrique : afflux des déplacés vers les sites et familles d’accueil suite...

Centrafrique : afflux des déplacés vers les sites et familles d’accueil suite aux tirs dans le Km5

14
PARTAGER

BANGUI–Les populations des quartiers Fatima, Kokoro1, 2, 3 et 4 situés dans le 3e et 6e arrondissement de Bangui, terrifiés, ont quitté hier après-midi leur domicile, suite aux détonations d’armes au niveau de Km5, situé dans le 3e arrondissement de Bangui.

Beaucoup ont trouvé refuge à la Paroisse Notre Dame de Fatima. Père Moses, Vicaire de la dite Paroisse, déplore la situation et témoigne de la panique dans laquelle les déplacés ont regagné le site de Fatima. Pour ce dernier, « les casques bleues de la Minusca, déployée pour la sécurité de la Paroisse Notre Dame de Fatima ont renforcé leur dispositif sécuritaire ».

Pendant cette fuite, une femme d’une quarantaine d’année a trouvé la mort suite à une balle perdue au niveau de l’école Fatima garçons, nous confirme un témoin.

Les déplacés ont allumé des bougies hier soir devant le mémorial dédié aux victimes des différentes crises survenues dans le secteur de Fatima. Selon un déplacé « ce geste, est fait pour implorer nos ancêtres de veiller sur nous et nos enfants » a-t-il confié.

Ce matin, un calme précaire règne dans les quartiers précités. Les gens ont peur d’aller au Km5 pour vaquer à leurs différentes occupations. Tandis que les fonctionnaires de l’état, se sont vu obliger de marcher à pieds jusqu’au pont devant la Minusca afin de trouver un moyen de transport pour aller au travail.

Ce déplacement interne des habitants de ces quartiers vient pendant que ceux-ci commençaient progressivement à regagner leur domicile, après la crise de l’année passée.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE