Centrafrique : Une journée porte- ouverte marque la célébration des 33 ans...

Centrafrique : Une journée porte- ouverte marque la célébration des 33 ans de la Commission Nationale pour les Réfugiés

14
PARTAGER

BANGUI – En prélude à la Journée Mondiale du réfugié du 20 juin, la Commission Nationale des Réfugiés (CNR), célèbre ses 33 ans par une journée-porte ouverte, ce 14 juin 2016. « Rêves et espoir pour un lendemain meilleur, dignité retrouvée », est le thème de la journée du réfugié dont les activités ont démarré par cette porte-ouverte.

La CNR gère 18.000 personnes de plusieurs nationalités parmi lesquelles 1848 réfugiés et 365 demandeurs d’asile à Bangui, 1801 réfugiés soudanais à Pladama-Ouaka à Bambari, 26.56 réfugiés congolais RDC à Zémio, 10.454 sud-soudanais à Bambouti y compris 300 réfugiés congolais RDC de Molangué qui sont dans l’attente des mesures d’accompagnement après avoir choisi l’intégration locale.

Valérie Yamande-Oungouyou, Secrétaire Générale de la CNR justifie l’organisation de cette journée porte-ouverte, « nous avons organisé cette journée porte-ouverte pour que les centrafricains et les réfugiés puissent découvrir et connaitre la CNR. Beaucoup de personnes ne la connaissent pas et ignorent qu’il y a des réfugiés aussi ici », a-t-elle souligné.

Le Ministre de la sécurité publique, de l’intérieur et de l’administration du territoire, Jean Serge Bokassa, encourage la CNR à faire plus, « je tiens donc à encourager la CNR pour les tâches qui sont les leurs, je tiens donc à remercier le HCR qui est à nos côtés et qui continue de nous aider dans la gestion des réfugiés ».

Malgré l’intempérie, les réfugiés pour la plupart des congolais, des soudanais et des tchadiens ont été nombreux à ce rendez-vous. Ils ont fait le tour des services de cette commission pour en savoir plus sur son fonctionnement.

Créée par ordonnance N°83/042 du 14 juin 1983, la Commission Nationale pour les Réfugiés travaille avec ses sous bureaux à Zemio, Bambari et Bambouti.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE