Centrafrique : La population de Ngaoundaye enterre ses morts après le retrait...

Centrafrique : La population de Ngaoundaye enterre ses morts après le retrait des ex-Séléka

10
PARTAGER

BANGUI, 17 juin 2016—La population de Ngaoundaye enterre ses morts après le retrait des combattants de l’ex-Séléka qui ont attaqué la ville le mercredi dernier. Cette information a été confirmée par le député de la localité et plusieurs sources indépendantes.

Selon le député de Ngaoundaye, Bernard Dillay cinq corps ont été retrouvé ce matin dans la ville « chaque jour, les habitants retrouvent des corps dans les coins de la ville. Ce matin, cinq corps ont été retrouvés et enterrés » a-t-il expliqué. Une source religieuse parle d’une dizaine de personnes tuées lors de l’attaque de l’ex-Séléka « il y a déjà plus de dix corps retrouvés et enterrés par la population. Je pense que le bilan est plus lourds que cela car des personnes sont portées disparues jusque-là » confie cette source l’anonymat.

Selon les informations RJDH, les ex-Séléka se sont retirés de la ville. Ils se seraient repositionnés à 40km de Ngaounadye où ils auraient promis revenir pour installer leur base dans la localité. Une source indépendante a signalé la présence des éléments de la Minusca dans la ville « il y a déjà la présence des soldats de l’ONU dans la ville même si l’effectif est dérisoire. Nous savons que certains casques bleus sécurisent l’église catholique de la ville et d’autres protègent le site des déplacés » a-t-elle expliqué.

Depuis l’attaque de la ville de Ngouandaye par les combattants de l’ex-Séléka ni la Minusca ni le gouvernement n’ont réagi. De sources concordantes, les activités sont restées paralysées malgré le retrait de ces combattants et la population vit dans la peur d’une nouvelle attaque.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE