Centrafrique : Les activités de vaccination à Rafaï suspendues par MSF

Centrafrique : Les activités de vaccination à Rafaï suspendues par MSF

15
PARTAGER

BANGUI, 07 mai 2016(RJDH)—Les activités de vaccination sur l’axe reliant Rafaï et Yongorofondo dans la préfecture du Mbomou, organisées par Médecins Sans Frontières, ont été temporairement suspendues. Dans un communiqué de presse publié le 06 mai, MSF conditionne la reprise des activités de vaccination des enfants par le rétablissement de la sécurité dans la zone.

Médecins Sans Frontières avait prévu vacciner 3.258 enfants contre la, poliomyélite, la rougeole, la fièvre, le tétanos, l’hépatite B, la diphtérie, la coqueluche et une maladie appelée l’Haemophilus influenzae dans la périphérique de Bangassou.

Selon MSF, les enfants seront vaccinés dans la zone entre Rafaï et Yongofongo  dès que les conditions sécuritaires pour la population et MSF le permettront.

« Nous sommes particulièrement inquiets de devoir suspendre nos activités car, nous savons que l’accès aux soins est déjà difficile pour les habitants des zones de Rafaï et Yongofongo face à la violence des groupes armés. MSF demande aux forces sécuritaires nationales et internationales présentes dans la région de Bangassou de tout faire pour protéger la population »,  a avancé Emmanuel Lampaert, chef de mission MSF en RCA.

Dans ce document, MSF a redéployé ses équipes sur l’axe Bakouma-Nzako au Nord de Bangassou afin de vacciner 4957 enfants, en attendant de pouvoir accéder de nouveau à la zone et terminer cette première phase de vaccination.

Depuis avril dernier, MSF avait vacciné déjà 9552 enfants dans certaines zones de la RCA. En Juin 2015, MSF a lancé en collaboration avec le ministère de la Santé, une vaste campagne de vaccination multi-antigène pour plus de 200 000 enfants.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE