Centrafrique : La rédaction du RJDH termine la formation sur le journalisme...

Centrafrique : La rédaction du RJDH termine la formation sur le journalisme sensible aux conflits

8
PARTAGER

BANGUI, 04 juin 2016 (RJDH)—Les journalistes de la rédaction centrale du RJDH viennent de terminer une formation sur le journalisme sensible aux conflits. Sylvestre Sokambi, rédacteur en chef de cette rédaction, engage les journalistes dans la mise en pratique des acquis de cette formation.

Cette formation, selon Sylvestre Romain Sokambi, Rédacteur en chef du RJDH, cadre avec l’urgence « la formation vient à point nommé car la RCA n’est pas encore sortie de la crise qui la secoue depuis trois années. Nous savons qu’en temps de crise, le rôle du journaliste est encore plus sensible. C’est pourquoi, une formation sur le journalisme sensible au conflit est toujours souhaitée pour raviver en nous l’attitude recommandée », a-t-il souligné.

Le rédacteur en chef du RJDH se dit confiant quant aux effets de cette formation « la formation est capitale pour notre rédaction et je suis aussi confiant quant aux résultats que nous allons tirer de cet exercice. En fait, ce sont les fruits qui parleront des acquis de cette formation mais j’engage ces journalistes à appliquer les acquis de cette formation pour le bien de nos auditeurs et lecteurs vers qui nous avons le devoir de fiabilité et d’équilibre » a-t-il expliqué.

L’atelier a été beaucoup plus axé sur des échanges, des partages d’expériences, les cas pratiques et des réflexions sur la couverture prochaine de grands projets du pays, notamment les activités liées au processus du Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) dont les activités préparatoires ont déjà été lancées.

Cette formation est réalisée grâce à l’appui de l’ONG Internews et de la coordination du RJDH. Elle a été organisée pour aiguiser le sens de ces journalistes sur le traitement des informations en temps de conflit. Une formation sur les violences basées sur le genre est aussi attendue.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE