Centrafrique : « Ainsi commence une ère nouvelle, la république refondée » selon Meckassoua

Centrafrique : « Ainsi commence une ère nouvelle, la république refondée » selon Meckassoua

9
PARTAGER

BANGUI, 07 Mai 2016(RJDH) —Abdou Karim Meckassoua a réaffirmé son engagement de conduire l’Assemblée Nationale après son élection qui achève un long et dramatique cycle de la transition centrafricaine. Pour le nouveau président de l’Assemblée Nationale, « ainsi commence une ère nouvelle, une république refondée ».

 « Ainsi commence une l’ère nouvelle, la République refondée, ses institutions debout, sa fierté recouvrée.  Ces trois années de troubles ont été des années terribles de la Centrafrique. Nos sœurs, nos frères dans toutes les préfectures de la République Centrafricaine ont connu la peur, la faim et pour certains l’exode et la mort, mais l’heure du pardon est venue », c’est ce terme là que Abdou Karim Meckassoua s’est prononcé à la suite de son élection.

Abdou Karim Meckassoua a soutenu qu’il pourra apporter son soutien à la politique nationale, aussi le respect le plus absolu en offrant au peuple centrafricain, le paysage d’une assemblée forte.

le président de l’Assemblée Nationale a ensuite ajouté qu’il est du devoir de législatif de contrôler l’action du gouvernement, de voter la loi, d’offrir le visage serin de la Centrafrique, « le pays doit pouvoir compter sur un nouveau parlement rénové, animé de nouvel esprit dans le respect de ses prérogatives et de la séparation du pouvoir qui caractérise toute démocratie authentique », a-t-il déclaré.

Pour lui, toutes les forces du pays doivent unir leurs forces pour relever le pays.

Abdou Karim Meckassoua est élu député dans la deuxième circonscription du 3ème arrondissement de  Bangui dès le premier tour des élections du 14 février 2016. Le 6 mai 2016, il est élu président de l’Assemblée Nationale pour un mandant de 5 ans.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE