Centrafrique: Des habitants de Berberati notent une bonne cohabitation avec les casques-bleus

Centrafrique: Des habitants de Berberati notent une bonne cohabitation avec les casques-bleus

23
PARTAGER

BANGUI —Des habitants de Berberati témoignent une amélioration dans la relation avec les casques bleus de la Minusca, basés dans la préfecture de la Mambéré Kadéi à l’ouest du pays. Selon eux, l’ambiance est au beau fixe car ces soldats congolais de la Minusca semblent corriger les erreurs du passé. Ces propos ont été relevés lors d’une mission de presse jeudi 26 mai dans la ville.

D’après les constats des habitants interrogés par le RJDH, la paix, la sécurité et la cohésion sociale reviennent de manière significative dans la localité, après des sombres moments que la région a connus.

Les personnes interrogées témoignent les assistances multiformes que leur apportent les soldats de la Minusca, « on vient ici puiser de l’eau même jusqu’à 4h du matin. La Minusca aide aussi dans la réhabilitation des routes et des diverses formations», a fait observer Loïce, une jeune fille d’environs 18 ans qui est venue à la base de la Minusca pour chercher de l’eau potable.

Pour les responsables de la Minusca de la région, plusieurs activités menées par les casques bleus donnent de l’espoir pour la sécurité et le développement, « nous allons jouer un match de foot contre la population ce dimanche au stade de Berberati. C’est pourquoi, nous avons réhabilité cette route afin qu’elle devienne praticable », nous a confié Bakary, un cadre de la communication de la Minusca à Berberati.

Pour lui, contrairement à Bangui et d’autres villes du pays où il y a des allégations d’abus commis par les soldats onusiens, à Berberati, les choses semblent aller dans le bon sens. Ces allégations ne sont pas constatées dans la région.

Le lieutenant –colonel Gervais Nsembani, commandant adjoint des forces de la Minusca à Berberati a souligné que ses éléments collaborent aussi bien les Forces Armées Centrafricaines qui sont basées dans la région.

Selon le constat du RJDH, la vie a repris dans cette partie ouest de la RCA. Il n’a pas de check-point dans la ville de Berberati. Le génie militaire envisage réhabiliter des routes et le principal axe qui mène au Cameroun, d’ici le dimanche 29 mai pour marquer la journée des casques bleus.

La journée des casques est célébrée le 29 mai de chaque année pour rendre hommages aux soldats de la Paix. En Centrafrique, la cérémonie officielle a eu lieu ce 28 mai à la base de la Minusca.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE