Centrafrique : des fidèles de l’église ANEB de Walingba arrêtés suite à...

Centrafrique : des fidèles de l’église ANEB de Walingba arrêtés suite à une affaire entre le pasteur et certains leaders

12
PARTAGER

BANGUI, 30 mai 2016 (RJDH)—Quatorze fidèles de l’Eglise Baptiste de Walingba, située dans le 5e arrondissement de Bangui, sont détenus depuis hier au commissariat du 5ème arrondissement de Bangui. Ces arrestations font suite à une affaire opposant le pasteur et certains paroissiens.

Ces fidèles ont été arrêtés par les policiers en plein culte. Selon les témoignages recueillis sur le terrain, certains paroissiens ont tenté de dénoncer par une manifestation, les divergences entre le pasteur de l’église et certains cadres qui l’accusent d’avoir introduit de nouvelles pratiques qui sont contraires à la tradition baptiste.

Face à cette situation, le pasteur Armand Kebella Bembessio a fait appel aux forces de l’ordre qui ont débarqué sur les lieux pour arrêter ces quatorze fidèles. Selon des sources proches du commissariat, ces fidèles sont accusés de trouble à l’ordre public.

L’un des détenus, Claude Bellongot, diacre de cette église rejette cette accusation et parle de remarques spirituelles faites au pasteur « nous avons fait des remarques spirituelles par rapport au comportement du pasteur qui a importé d’autres comportements. Il a mal pris cela et a décidé de porter plainte contre notre groupe. Cette affaire n’a rien à voir avec un quelconque trouble à l’ordre public. Je ne sais pas pourquoi on nous accuse des auteurs de trouble. En principe cette affaire devrait se régler au Conseil des diacres », explique t-il.

Luc Koungbama, pasteur de l’Eglise Kokoro 3, regrette cette affaire qui, pour lui aurait due être traitée au sein de l’église « la Bible nous recommande d’être des médiateurs, d’arranger nos différends à l’amiable au lieu d’aller devant les juridictions de l’Etat, ça donne une mauvaise impression» a-t-il déploré.

Le pasteur Gouloumanda, théologien et professeur à l’ETEB à Bangui déplore le comportement des policiers qui ont opéré au sein de l’église.

Le commissaire du 5e arrondissement a réuni ce matin les deux parties pour tenter une médiation en conciliation qui, selon nos informations n’aurait pas abouti. De sources concordantes, l’affaire pourrait être transférée au niveau du tribunal.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE